Du Xieme au XIVeme
Période de déboisement intense des moines.


1084
Première apparition du terme "Fontenatum apud Balneolas"
[le lundi de la 5eme semaine de Carême]

 

1109

Juillet : une relique de la vraie croix est disposée pendant quelques jours dans la chapelle Saint-Prix [future Eglise Saint Pierre Saint Paul]


1266
Un pourceau est jugé, condamné et exécuté [dans la cour de la Mairie?] pour avoir dévoré vif un enfant de Fontenay.

Vers 1268
Libération des serfs des moines de Fontenay.

1278
Intempéries qui détruisent les récoltes.

1280
Intempéries qui détruisent les récoltes.

1350
250 habitants.

1360
Le mardi après la Pâque fleurie, les troupes du roi d'Angleterre assiègent la capitale. Son campement s'installe à Bourg-la-Reine et occupe les village alentours dont Fontenay.

 

1462

60 habitants.


1540
Jehan Picart l'aîné, secrétaire du Roi, donne à Jehan Picart une maison appelée « le Château près du cimetière en la censive de Saint-Jean-de-Latran". La place devant la demeure prend le nom de la place du Château [l'actuelle intersection des rues Jean Jaurès et Boucicaut].

1562
Le prince de Condé en vue d'assiéger Paris s'installe dans les villages du sud de la région. Fontenay subit les exactions des soldats.

1567
Condé en vue d'assiéger Paris s'installe dans les village du sud de la région. Fontenay subit de nouveau les exactions des soldats.

1568
Août : famine, les blés sont consommés verts et avant d'être coupés.

1578
12 mars : Guillaume Blanchet vend "une maison couverte de tuiles [...] sise devant devant la voye du carrefour de l'église".

1588
15 février : l'abbaye de Sainte-Geneviève vend son fief à Renée Baillet.
15 juillet : Henri III, roi de France, autorise Fontenay à se construire des remparts. [projet non réalisé?]


1600
Hiver rigoureux.

1608
Hiver rigoureux.

1612
8 février : premier acte du registre paroissial.

1638
Hiver rigoureux.

1640
11 mai : l'abbaye Sainte Geneviève vend tous ses biens et droits à un conseiller du Parlement de Metz.

1670
Colbert achète le domaine de Sceaux et devient de ce fait seigneur partiel de Fontenay.

1675
10 juillet : plan de bornage de la seigneurie du sieur Colbert.

 

1679

Mai : le janséniste Arnault trouve refuge à Fontenay chez M. de Salmon (parcelles proches de la future ENS].


1692
26 mai : l'éditeur Denys Thierry achète des terres et commence à construire sa maison des champs [château Laboissière].

Construction de l'actuel Château Sainte-Barbe.


1711
13 janvier : baptême de la cloche de l'église Saint Pierre Saint Paul.

1715
Construction du château et du parc de Jacques Devin [à l'emplacement de l'ENS], ensemble qui sera considéré tout au long du XVIIIeme siècle comme la plus belle propriété de Fontenay-aux-Roses.

 

1724

Plan de bornage à l'initiative du Duc du Maine.

 

1740
Carte des Environs de Paris par l'abbé Delagrive, l'un des premiers plans sur lequel figure Fontenay.

Plus ancienne trace du lavoir de la Fontaine des Moulins [64 rue d'Estienne d'Orves]. 


1743
26 juin : baptême de la seconde cloche de l'église, Catherine.

 

1745
390 habitants.

 

1764

Construction de la Tour de Croy.

1767

Plan général des différents cantons et champs que comptent le village et le terroir de Fontenay à la demande du sieur Devin.

17 juin : Baptême de la cloche Elisabeth.


1775
Fontis dans le parc de la propriété de M. Brochant [actuel château Sainte-Barbe]

1782
Installation des Suard au 7 rue Jean Jaurès.

1789

15 avril : rédaction du Cahier de voeux et doléances des habitants de la paroisse de Fontenay-les-Bagneux. 


1790

Printemps : Teresia Cabarrus donne une fête dans sa propriété [qui serait aujourd'hui située à l'ENS] en l'honneur des constituants. Sont invités : Mirabeau, Robespierre, Barnave, Desmoulins, Chamfort...

6 avril : Fichet, premier Maire de Fontenay-aux-Roses.

8 septembre : premier divorce proclamé à Fontenay-aux-Roses.

1791
5 mai : donation Antoine Petit.

1793
12 mars : inventaire des registres paroissiaux qui sont ensuite transportés à la Maison commune.

 

1794

26 mars : Condorcet trouve provisoirement refuge chez Suard [au futur numéro 7 de la rue Jean Jaurès] qui le laisse à la porte le lendemain.

6 juin : l'Eglise Saint Pierre Saint Paul est transformée en "Temple de la Raison".


1801
696 habitants.

1803

26 juillet : plan par masses de cultures par Belhomme avec plusieurs innovations : l'utilisation du système métrique, le nord placé en haut du plan, l'échelle décimale...

1808

Premier plan cadastral de la commune (cadastre napoléonien). Le village est divisé en 2 sections (A et B). 

 

1810

Premier sondage scientifique du sol fontenaisien (près de Bagneux) par Cuvier et Brongniart.

 

1812

700 habitants.

 

1815

Construction du Moulin de la Nation [à l'un des angles de l'actuelle rue des Pervenches].

2 juillet-14 décembre : Fontenay est occupée par les Prussiens.

 

1817

704 habitants.


1819
6 et 8 juillet : grêle et pluies détruisent les récoltes.

 

1821
14 avril : pour célébrer le futur baptême du Duc de Bordeaux, le Conseil municipal, en séance extraordinaire,  sollicite une aide de 50 francs auprès du Département pour qu'elle soit distribuée à 10 vieillards et 10 veuves du village.

 

1823

5 avril : Morin ouvre un pensionnat [dans le futur château Sainte-Barbe]. Associé à M. Ordinaire, il innove en pratiquant l'enseignement mutuel. Les enfants du général Lafayette, de l'acteur Talma mais aussi les frères Viollet le Duc ou les Havas fréquentent l'établissement.

 

1829

Empierrement de la rue des Bouffrais [Antoine Petit].

13 mai : le fils Pajou donne à la commune un tableau qui représente Louis XVIII accordant la Charte au peuple français.


1831

1021 habitants.

Ouverture de l'Institut Cournand [dans le futur château Sainte-Barbe] qui comptera notamment parmi ses élèves Gaston de Ségur.

6 mars : le Conseil municipal sous la conduite de Henri Laurent Levasseur jure fidélité au nouveau Roi des Français Louis Philippe.

1832

25 juin : place du Châtelet, la 3eme légion de la Garde Nationale de la Seine, composée en partie de Fontenaisiens, fuit devant les émeutiers. Cet évènement génèrera plusieurs caricatures.

2 au 3 décembre : écroulement de la toiture de l'Eglise Saint-Pierre Saint-Paul.

1835
Octobre : achèvement des travaux de l'Ecole des garçons [dans l'actuelle rue Jean Jaurès].

 

1836

967 habitants.

 

1838

Révision du plan cadastral qui comporte désormais 6 sections.

3 juin : M. et Mme Fournier donnent une maison située place de l'Eglise pour qu'elle soit transformée en presbytère.


1841

1096 habitants.

Pavage de la place de l'Eglise.

Révolte de 600 vignerons contre le projet de création d'un chemin qui traverserait Fontenay-aux-Roses pour rejoindre Châtenay.

 

1846

1076 habitants.

7 juin : inauguration de la Ligne de chemin de fer Denfert-Sceaux.


1849

Publication du récit fantastique d'Alexandre Dumas Les Mille et un fantômes dont l'action se déroule en partie à Fontenay-aux-Roses.

 


1851

1176 habitants.

Décembre : installation du collège Sainte-Barbe-des-Champs.
31 décembre : le Conseil municipal approuve le coup d'état du Président de la République Louis Napoléon Bonaparte qui lui permet de conserver le pouvoir.

 

1852

Cadastre : 247 maisons à Fontenay.

12 mai : inauguration du Collège Sainte-Barbe-des-Champs.

 

1855

18 février : M. Périer de Trémémont donne 2000 francs pour l'élargissement de la Grande Rue [rue Boucicaut] devant sa demeure située au n°48. En remerciement, le Conseil municipal donne le nom de Trémémont à ce lieu connu auparavant comme "la place du Château".

 

1856

1169 habitants.

 

 

1859

22 mai : fin de la souscription pour le monument dédié à la mémoire du Docteur Lacroix, le médecin des pauvres de Fontenay et des villes alentours.

 

1860
Arrivée du couple Boucicaut à Fontenay-aux-Roses.
13 mai : Début des travaux de construction de la Mairie.

 

1861

2157 habitants.

 

1862
12 mai : création d'un marché aux plants.


1865
La place du Château devient la place Trémémont.

Aménagement d'une place en face de la nouvelle Mairie.

 7 octobre : le village signe un traité avec la CGE pour l'alimentation en eau pendant 50 ans.

1866

2386 habitants.

11 février : création de la Bibliothèque communale.

Août : aménagement d'une école de filles près de l'Eglise Saint-Pierre Saint-Paul.


1867

30 mars : traité avec la Compagnie Parisienne d'éclairage et de chauffage par gaz.

3 octobre : naissance de Pierre Bonnard au 7 rue de Châtenay [Estienne d'Orves].

1868

Création d'une salle d'asile [future école maternelle] près de l'Eglise Saint-Pierre Saint-Paul.

1870

Destruction préventive du Moulin de la Nation. [voir 1815]

Septembre : suite à l'invasion prussienne, Fontenay est totalement évacuée.


1871

Amphore romaine trouvée dans la sablière de la Demi-Lune.
7 mars : fin de l'occupation prussienne à Fontenay-aux-Roses.

 

1872

2362 habitants.


1873
2374 habitants.

1874

Construction du Fort de Châtillon.

Pierre-Auguste Renoir (1841-1919) peint son "Charles Le Cœur" devant la propriété de ce dernier située Grande Rue [rue Boucicaut].

31 décembre : décès de Alexandre Ledru Rollin dans sa propriété située avenue de Sceaux [Lombart].

1876

Reconstruction et agrandissement de l'école de garçons qui compte maintenant 3 classes.


1877
Premier couronnement de la Rosière grâce au legs Remy Laurent.

Hiver : prolongement  de la ligne de chemin de fer américain" (tramway) partant de Saint-Germain-des-Prés de Châtillon à la place de la Mairie.

 

1878

Le jury de l'Exposition Universelle consacre le Collège Sainte-Barbe Premier établissement libre de France.


1879

Construction, au 35 rue Boucicaut, du château Boucicaut par Boileau, l'architecte du magasin « Au Bon Marché ».

 

1880

Ouverture de l'Ecole Normale Supérieure.


1881

2849 habitants.

15 juillet : Installation de l'écrivain K. Huysmans 3 rue Jean Jaurès pour y écrire A Rebours. Il quittera le lieu le 21 septembre.

23 février : mort mystérieuse du Général Ney, duc d'Elchingen, dans la maison située à l'angle de la rue de Bagneux [Marx Dormoy] et du chemin de la Procession [rue de l'Avenir].

Mars : premier marché aux comestibles sur la place de la Mairie.

 

1885

Février : Léon Bloy (1846-1917), avec sa compagne Berthe Dumont et sa belle-mère, s'installe au 10 rue Boris-Vildé

20 septembre : inauguration de la plaque apposée sur la maison habitée par Ledru-Rollin [avenue Lombart].

 

1886

2935 habitants.

 

1887

Décembre : décès de Marguerite Boucicaut qui, par testament, donne au village 50 000 francs au Bureau de Bienfaisance; un hospice et 500 000 francs pour son entretien.

 

1891

2652 habitants.

518 maisons.

 

1892

26 juin : première cérémonie des Rosati.
4 août : inauguration du Centre Maternel Ledru-Rollin.

1893

La Ligne de Sceaux atteint Fontenay pour la première fois.

Juin : inauguration du buste de Jean de La Fontaine (des Rosati) place de l'Église.

 

1894

11 mars : décès de Marie Parfait Blanchet, ancien directeur d'études du Collège Sainte-Barbe-des-Champs et Maire de Fontenay entre 1872 et 1892.

1896

3343 habitants.

596 maisons.

Ouverture de la gare de Fontenay-aux-Roses.

1898

Projet de chemin de fer de Paris à Chartres en passant par Fontenay-aux-Roses.

1899

Juillet : fermeture du Collège Sainte-Barbe-des-Champs.

 

1900

Une seconde ligne de tramway, Châtenay-Champs de Mars, traverse Fontenay-aux-Roses (par l'avenue Lombart et la rue Marx Dormoy).

 

1901

3402 habitants.

16 mai : inauguration du boulevard de la République.

Aôut : l'Ecole Saint Vincent de Paul inaugure un bâtiment construit par l'architecte Eugène Train.


1903

Découverte de fossiles au lieu-dit « les «Renards ».

1905

Dernière procession de la Saint-Vincent (patron des vignerons).
21 janvier : le Village fête la centenaire Mme Veuve Jean-Louis Bonnejean (née Audry).

 

1906

4082 habitants.

Expulsion du Petit Séminaire qui était situé dans les anciens locaux du Collège Sainte-Barbe-des-Champs. 

 

1909

Juin : installation du céramiste Emile Decoeur au 2 rue de Clamart [André Salel]


1911

4463 habitants.

Juillet : installation de Paul Léautaud à Fontenay-aux-Roses (rue Ledru-Rollin puis rue Guérard).

 

1914

2 août :  Devanture arrachée, armoires basses détruites, cloison vitrée explosée, fenêtre de l'arrière-boutique détruite, plomberie eau et gaz endommagée... : la laiterie Maggi située au 42 rue Boucicaut est mise à sac. Marque étrangère, elle est alors l'objet de nombreuses rumeurs: Le Bon Lait Maggi appartient à des Allemands qui viendraient de quitter la France avec 4 millions de francs or ou qui auraient empoissonné le lait, causant la mort de nombreuses personnes...

 

 

28 août : décès de l'ethnologue et japonologue Léon de Rosny au 135 rue Boucicaut.

 

1915

5 novembre : décès de Jules Lombart, ancien industriel, conseiller municipal et maire honoraire, à son domicile du 35 rue Boucicaut.

 

1916

25 juin au 2 juillet: exposition sur "Le Crime de Reims" à la salle des Fêtes.

 

1919

1er semestre : plantation du "Chêne de la Victoire" au cimetière.

 

1921

5105 habitants.

Printemps : installation de Fernand Léger au 36 rue du Plessis-Piquet [Boris Vildé].

 

1922
Juillet : ouverture de l'Ecole Roumaine [50 rue Jean Lavaud].

9 juillet : inauguration du Monument aux Morts.

 

1923

30 mars : décès du capitaine François Jean Paoli à son domicile du 15bis rue des Ecoles [Jean Jaurès]

 

1925

26 septembre : la rue des Ecoles devient la rue Jean Jaurès.

 

1926

5945 habitants.

Septembre : ouverture de la première cantine scolaire à Sainte-Barbe.

 

1928

25 novembre : inauguration du Groupe scolaire du Parc (10 classes de garçons et 10 classes de filles).


1929
Elaboration de la première version du plan d'aménagement, d'embellissement et d'extension de la commune.

 

1931

6720 habitants.

 

1932

Plan d'Aménagement de la commune avec pour ambition "de permettre à la population de s'accroître pour des raisons fiscales". 

 

1934

5 mai : arrêt de la ligne de tramway Châtenay-Champs de Mars.


1935
Effondrement rue Blanchard. Le trou est comblé avec 800 m3 de terre.

Travaux dans l'ancienne école des filles pour y installer l'école maternelle.

1936

6840 habitants.

Grèves à l'imprimerie Bellenand.
10 mai : consécration de l'Église Saint-Stanislas des Blagis.

20 juin : arrêt de la ligne de tramway Fontenay-Saint Germain des Prés.

 

1938

19 janvier : électrification de la Ligne de Sceaux.

 

1941

Installation de la chocolaterie parisienne ERIAM'S dans une partie des bâtiments de l'imprimerie Bellenand {rue André Salel].

11 mai : L'Oran Républicain annonce la mort de Paul Léautaud. Pendant près d'un mois, des nécrologies sont publiées dans les journaux (dont Le Figaro, La Dépêche de Toulouse, La Montagne...). Le principal intéressé ne découvrira la nouvelle que le 27 mai.


1942
23 février : le résistant Boris Vildé est fusillé au Mont Valérien avec 9 de ses camarades.

13 septembre : création du blason de Fontenay-aux-Roses.

 

1943

17 décembre : le château Sainte-Barbe est inscrit sur la liste des Monuments Historiques.


1944
20 août : libération de Fontenay-aux-Roses.

 25 août : Lors des combats pour la libération de Paris, le Fontenaisien Jean Lavaud (né en 1913), blessé en 1940 et résistant de la première heure, trouve la mort rue d'Assas lors de l'attaque du Blokhaus du jardin du Luxembourg. Il sera inhumé au cimetière parisien de Bagneux.

 

1945

Ouverture de l'établissement Kourbatoff

8 avril : la place de la Mairie est rebaptisée "Place du Général de Gaulle".

3 mai : tragédie maritime dans la baie de Lubeck. Le résistant fontenaisien (alors prisonnier) Georges Bailly fait partie des victimes. 

10 août : explosion au Fort de Châtillon.


1946
7091 habitants.

Janvier : l'Oeuvre de Secours aux Enfants ouvre 2 maisons pour accueillir des rescapés du camps de Buchenwald.

Mars: le site du Fort de Châtillon est mis à la disposition du Commissariat à l'Energie Atomique.
2 avril : semaine de collectage pour la ville sinistrée de Neuvy-sur-Loire (Nièvre).


1948
Installation de 48 chalets autour du CEA.

Installation du LCIE.
Juillet : le Fontenaisien Daniel Thuayre termine 16eme du Tour de France cycliste.
15 décembre : Au Commissariat à l'Energie Atomique (CEA), divergence de la première pile atomique française : la pile ZOE.


1950
Percement de l'avenue Jean Moulin.
21 mai : inauguration du stade scolaire du Parc construit en partie par un groupe d'étudiants britanniques.

12 juin : Suite à l'Appel de Stockholm (le 19 mars 1950, un mouvement mondial pour la paix avait lancé une pétition contre l'arme nucléaire), le Conseil municipal émet un vœu pour la Paix.


8 octobre : inauguration du nouveau marché couvert.

4 décembre : radiodiffusion du premier entretien entre Paul Léautaud (1872-1956) et Robert Mallet. Vingt-sept autres émissions suivront (jusqu'au 29 mars 1951). C'est le début de la gloire pour l'homme de lettres du 24 rue Guérard.


1951
8 juin : visite du Président de la République Vincent Auriol.
Octobre : projet de morcellement de la Fontaine des Moulins.

1954

8418 habitants.

Fermetuire de l'imrpimerie Bellenand. 

14 avril : La loi n° 54-415 consacre le dernier dimanche du mois d'avril de chaque année à la commémoration du souvenir des victimes et des héros de la déportation dans les camps de concentration durant la Seconde Guerre mondiale.

 

1955
Les cheminées de marbre et les boiseries de style régence du Château Sainte Barbe sont démontées et vendues à un particulier.

Rue des Pierrelais, construction des premiers logements HLM par la société du Moulin Vert.

Dimanche 12 juin : inauguration de l'Ecole maternelle rénovée (avenue de Paris [J. et M. Dolivet]).


1956
22 février à 17h : décès de l'homme de lettres Paul Léautaud à la clinique du docteur Le Savoureux à la Vallée-aux-Loups.

7 avril : le château Laboissière est inscrit partiellement sur la liste de Monuments historiques.

21 mai : dépôt de la demande de permis de construire de la maison Neyret (architecte : Claude Parent).

18 juillet : début de la construction du groupe des Buffets.

 

1958

Septembre: Mise en location des premiers logements dans l'ensemble des Buffets.

Novembre : Mise en location des premiers logements dans l'ensemble des Paradis.

 

1959

12 208 habitants.

 

1960

Fermeture de l'Ecole Roumaine. [voir 1922] 

27 novembre: parution du "Dimanche, le journal d'un seul jour" dans lequel apparait pour la première fois "Le Saut dans le vide" réalisé par l'artiste Yves Klein au 5 rue Gentil Bernard en octobre 1960.

 

1961

19 octobre : inauguration de la crèche départementale au 1 avenue Gabriel Péri.

Dimanche 24 décembre : cyclocross de l'US Franco-Belge dans le parc municipal avec le Prix "Au Grand air sports" (3e et 4e catégorie) et le Prix Grimault.

1962

20 405 habitants.

Dimanche 4 novembre: Journée Nationale des Vieillards avec un déjeuner offert par le Bureau d'Aide Sociale dans la salle des fêtes place Blanchet (12h) suivi d'une grande séance récréative.

Dimanche 4 novembre : Prix Grimault de cyclo-cross dans le parc municipal organisé par l'US Franco-Belge et Prix Eriam's (pour les cadets).

 

1963

26 juin au 14 juillet : Fête communale (spectacle de gymnastique de la Garde Républicaine, grande retraite aux flambeaux, grand bal champêtre , feu d'artifice...).


1964
Destruction du pavillon Tallien (appelé aussi "pavillon Colbert") de l'Ecole Normale.

10 mai : décès de l'artiste Michel Larionov au 1 rue Jean Jaurès.

 

 20 juin : inauguration du Groupe Scolaire de la Roue.

Dimanche 25 octobre : Journée Nationale des Vieillards avec un déjeuner offert par le Bureau d'Aide Sociale dans le réfectoire de l'Ecole du Parc (12h) suivi d'une grande séance récréative.

 

1965

Dimanche 13 juin : Fête des Rosati sous la présidence de Mme Claude Dorval; honneurs de la rose au sculpteur Morlaix et éloge de La Fontaine par maître Jean Denizart.

1966
Présentation du projet « Fontenay-le-Jeune » par la société ANJOU.

Ouverture du collège des Ormeaux. 

Construction du marché couvert en 80 jours.

10 au 19 janvier : exposition Albert Camus à la Maison Européenne des Jeunes et de la Culture (château Laboissière).

Samedi 12 février : réouverture des bains-douches rénovés.

8 mai : cérémonie du Souvenir pour célébrer le 21e anniversaire de la Victoire qui mit fin à la guerre 1939-1945.

1967

Dimanche 13 août : Grand concert donné par l'Harmonie du commerce d'Hersin-Coupigny au Théâtre de Verdure (17h).

23 octobre : la "voie en rocade" (derrière le stade du Panorama) devient la rue Jean Longuet (1876-1938, Maire de Châtenay-Malabry de 1925 à 1938).

Dimanche 27 octobre : Journée nationale des Anciens à la salle des fêtes avec repas puis grand gala artistique de 16h à 18h.

 

1968

23355 habitants.

1er février : ouverture du Foyer pour personnes âgées au 1 rue Scarron.

Mai : construction du gymnase du Parc. 

11 novembre : commémoration du 50e anniversaire du 11 novembre 1918, place du Général de Gaulle (10h45) "pour honorer les Fontenaysiens morts pour leur pays pendant les deux guerres".

Dimanche 27 octobre : Journée nationale des Anciens à la salle des fêtes avec repas puis grand gala artistique de 16h à 18h (Isabelle Aulnoy, Emile Ray, Gustave Wion et Laurence Glorey interprèteront des extraits d'opérettes célèbres).

 

1969

Publication de l'ouvrage de Germaine Mailhé Histoire de Fontenay-aux-Roses.

8 mai 1969 : cérémonie du 8 mai place du Général de Gaulle pour "célébrer le vingt quatrième anniversaire de la Victoire qui mit fin à la guerre 1939-1945".

 

1970

Automne : destruction de la Maison normande.


1971
Réalisation du projet « Expansion 10 000 »  au 28 rue de la Redoute.
Jeudi 11 février : inauguration du groupe scolaire "Les Pervenches".

Lundi 15 février : Rétrospective des films sur les colonies municipales de vacances (21h à la salle des fêtes).

Du 15 au 20 février : Exposition "Deux cents ans de vie communale" à la salle des mariage de la Mairie.


1972
6 mai : effondrement à la hauteur des numéros 35-37 et 40 rue Boucicaut d'une partie de la chaussée .

21 septembre : décès du graveur Jean Lébédeff. 

 

1973

Avril : Installation  rue Boris Vildé du romancier et critique russe André Siniavski (1925-1997).

Septembre : Ouverture de l'école des Renards.

 

1974

Début du Jumelage avec la ville de République Fédérale Allemande Wiesloch.

Fermeture de la chocolaterie ERIAM'S. [voir 1941]

Mai : démolition de la chapelle Sainte-Barbe(rue Marx Dormoy) conçue par Eugène Viollet-Le-Duc. [AMFaR T165]

 

1975

25596 habitants.
24 juin : Déclaration d'ouverture du Lycée privé Saint François d'Assise au 39 rue Boris Vildé.

 

1976
Vendredi 30 janvier : inauguration du Centre Municipal de Santé sous la présidence du Ministre de la Santé Mme Simone Veil et en présence de M.Pierre Mazeaud (Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la qualité de la vie), M. Hosteing (Préfet des Hauts-de-Seine) et de M. Gisclard (sous-préfet d'Antony).

 

1977

20 mars 1977 : élection de Jean Fournier au poste de Maire.

23 avril : inauguration du Conservatoire municipal.

9 décembre : la Ligne de Sceaux devient le RER B.

 

1978

3 février : séance inaugural du Collège Universitaire Fontenaisien.

 18 juin : bicentenaire des Rosati. Alain Decaux reçoit la Rose d'Or du Rosati d'Honneur.

1981

28 mars : centenaire de l'Ecole Normale Supérieure.

9 novembre : inauguration de la bibliothèque municipale rénovée (au château Laboissière) par le Président Léopold Sédar Senghor.  

 

1982

23915 habitants.

 

1984

Début des travaux du TGV Atlantique.

Octobre 1984 : décès de Maurice Dolivet, Maire de 1946 à 1977.

 

1986

Janvier : inauguration du Théâtre des Sources.

 

1990

22992 habitants.

Décès du sculpteur René Letourneur.

 

1997

25 février : décès du romancier André Siniavski (né en 1925) à son domicile de la rue Boris Vildé.

 

2002

5 octobre : vente de plusieurs éléments du château Boucicaut (cheminées, carrelages, sculptures...) à Drouot.

 

2015

10 mars : le château Laboissière se transforme en Maison de la Musique et de la Danse.