3 films qui nous parlent de l’enfance et de l’adolescence. De la différence et du conflit avec le monde adulte et la normalité.

3 films qui ne seront pas projetés. Car face à l’écran blanc du cinéma le Scarron, c’est par la seule présence des actrices, du verbe et de la voix que vous les verrez : une joie, une facétie, un défi pour l’imaginaire.

Trois comédiennes investissent trois films cultes, de leur mémoire, de leur point de vue, de leur sensibilité. De là naîtront leurs scénarios, des digressions, des détours avec d’autres œuvres cinématographiques et littéraires, avec la musique et la chanson.


L’argent de poche (1975) de Truffaut est le film de Carole Guittat et lui sert de trame au propos qu’elle développe croisant son enfance et la thématique du droit des enfants dans le monde. Ponette (1996) de Jacques Doillon est le film d’Isabelle Fournier et aborde le thème du deuil, à travers les yeux d’un enfant, et de notre grande faiblesse face à la mort. Enfin, avec Sans toi ni loi (1985) de Agnès Varda, Nathalie Bitan nous donne à voir que le monde n’a pas tant changé depuis 30 ans : un monde de dureté et de contraintes dont on ne peut s’affranchir qu’en faisant un choix de liberté.

 

Réservations au Théâtre des Sources : 01 71 10 73 70 / billetterie@theatredessources.fr