Dans ce contexte de crise sanitaire, mais aussi économique et sociale sans précédent, la municipalité déploie différents dispositifs pour venir en aide à chacun. Le Centre communal d’action sociale (CCAS) maintient tous ses services d’aide et est en contact régulier avec les personnes âgées, handicapées ou isolées.

Le CCAS : un rôle majeur pendant le confinement

Le CCAS reste très actif et continue de proposer tous ses services (hors loisirs) dans le respect des gestes barrières : aide à domicile, portage de repas, allocation personnalisée d’autonomie (APA), allocation solidarité personnes âgées (ASPA), aide sociale à l’hébergement (ASH), obligations alimentaires (OA), aides facultatives sur orientation d'un travailleur social, domiciliation, FSL accès (Fonds de solidarité logement)… Rendez-vous sur la page du CCAS pour connaître toutes les démarches possibles.

Pour orienter et informer le public, le CCAS effectue quotidiennement un travail de veille et est en lien constant avec les structures spécialisées pour les personnes handicapées ou âgées (structures ouvertes, modalités, dispositifs d'aides exceptionnelles...).

Afin de lutter contre l’isolement, le CCAS appelle tous les jours les personnes inscrites sur le fichier des personnes vulnérables et le registre des activités de loisirs du CCAS qui sont suspendues depuis le mois de septembre. Pour s’inscrire et recevoir des appels réguliers, il suffit de contacter le CCAS au 01 41 13 20 75.

L’écrivain public, pour l'accompagnement administratif, tient toujours sa permanence le mercredi de 9h30 à 12h sur rendez-vous.

Le pôle handicap reçoit également sur rendez-vous pour les instructions des dossiers de demande d’aides légales (carte d'invalidité, de priorité, de stationnement, allocation compensatrice, allocation adulte handicapé, reconnaissance travailleur handicapé) au 01 41 13 20 72.

Le CCAS travaille étroitement en coordination avec plusieurs partenaires : les services de solidarité territoriale (SST 11) pour l’accompagnement social, les associations caritatives, notamment pour l’aide alimentaire (une collecte alimentaire est organisée le 28 novembre avec le Lions Club et d’autres partenaires), le Centre local d’information et de coordination gérontologique (CLIC) de Vallée Sud – Grand Paris…

 

Le CCAS reçoit le public uniquement sur rendez-vous au 01 41 13 20 75 le lundi de 8h30 à 12h et du mardi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Pensez aux boîtes aux lettres de la mairie et à l’envoi de documents par mail pour respecter le plus possible le confinement !

Pour contacter un travailleur social :
Service des Solidarités Territoriales
13 avenue Gabriel Péri
92220 BAGNEUX
Tél. : 01 55 58 14 40


Le Département des Hauts-de-Seine renforce son soutien aux personnes âgées et handicapées

Aide exceptionnelle de 500 € par mois pour faciliter le retour à domicile

Pour les personnes âgées hospitalisées en état de retourner à leur domicile, le Département des Hauts de Seine accorde une aide exceptionnelle d’un montant forfaitaire de 500 € mensuels pour une durée de trois mois, afin de financer des prestations à domicile d’aide à la personne.
Depuis le mois de mars, près de 650 000 € ont été attribués pour aider 500 personnes âgées dans le cadre de cette aide.

Adaptation des plans d’aide au domicile

Lors de l’évaluation des plans d’aide au domicile établie en faveur des personnes en situation de handicap par le Département, les dépenses exceptionnelles peuvent désormais être prises en compte, permettant de renforcer temporairement le sou tien au domicile.

Aide exceptionnelle à l’hébergement temporaire dans les EHPAD étendue aux aidants

Le Département des Hauts de Seine a mis en place un dispositif innovant dès le mois de mars, pour que les EHPAD puissent accueillir, à titre temporaire et en urgence, des personnes âgées jusqu’ici hospitalisées et dont l’état de santé permet tait la sortie et l’accueil au sein d’une structure collective après vérification, par l’hôpital, de l’absence de risque de contagiosité. Le Département élargit ce dispositif aux sorties d’établissements non médicalisés (résidences autonomies, foyers de vie) et aux sorties du domicile. Cette aide peut désormais être mobilisée par les aidants, pour organiser une période de répit pendant ce nouveau confinement. S’ils en éprouvent le besoin, la personne dont ils s’occupent pourra être accueillie, si elle le souhaite également, dans un EHPAD du territoire. Le
Département financera, pendant un mois, les dépenses relatives à ce séjour temporaire.

Réactivation du numéro vert pour les professionnels des Services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) : 0805 38 39 49

Créé pour les entreprises de SAAD du  territoire, il permet aux professionnels d’échanger sur différentes thématiques liées à la crise sanitaire : consignes et conduites à tenir, organisation RH, situations individuelles… Un soutien psychologique est également proposé via ce numéro vert.