Ville de Fontenay-aux-Roses

Actus

Voir toute l'actu

Agenda

  • Vendredi 24 février 2017 à 14h

    Groupe de parole - France Alzheimer 92

    Groupe de parole - France Alzheimer 92

    France Alzheimer 92 organise régulièrement des groupes de parole à Fontenay-aux-Roses et les environs pour les aidants familiaux des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. (...)

  • Vendredi 24 février 2017 à 15h

    Conférence du CUF

    Conférence du CUF

    Conférence de Jean-Christophe Gueguen, docteur en pharmacie, pharmacien industriel : "Le thé".... (...)

  • Vendredi 24 février 2017 à 18h30

    Soirée V.O anglais : karaoké kids

    Soirée V.O anglais : karaoké kids

    Le CCJL organise une nouvelle soirée karaoké en anglais. Un rendez-vous familial à ne pas manquer ! (...)

Voir tout l'agenda
Imprimer Zoomer Dézoomer Accueil > Environnement : Cadre de vie > Transports, déplacements > Signalétique piétonne

Signalétique piétonne

La Ville de Fontenay-aux-Roses s’associe au Programme National Nutrition Santé initié par l’Inpes afin d’améliorer la qualité de vie et promouvoir l’activité physique à Fontenay-aux-Roses.

Bouger à Fontenay-aux-Roses

Depuis plus de 10 ans, le Programme National Nutrition Santé  recommande de « pratiquer au moins l’équivalent de 30 minutes de marche rapide par jour pour les adultes (60 minutes pour les enfants et adolescents) ».

Dans le cadre du Plan Territorial de Développement Durable, un projet de signalétique piétonne sera développé dans les quatre villes de la communauté d'agglomération  Sud de Seine : Bagneux, Clamart, Fontenay-aux-Roses et Malakoff.

Qu'est-ce que la signalétique piétonne ?

La signalétique piétonne consiste à exprimer à l’aide d’un fléchage d’itinéraires (jalonnement) des temps de trajets moyens à pied et non plus des distances.

C'est une façon pour chacun de prendre conscience des distances parfois courtes qu’il est possible de réaliser en milieu urbain.

Pourquoi mettre en place une signalétique piétonne à Fontenay-aux-Roses ?

Signaletique pietonnePour une meilleure qualité de vie en ville...

Les « transports actifs » ou « mobilités douces », tels que les déplacements à pied et l’utilisation de véhicules non motorisés, ont un impact sur la qualité de l’air : moins de voitures ou de deux-roues, c’est moins d’émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre, mais aussi moins de pollution sonore ou encore d’accidents de la circulation.

... et des bénéfices pour la santé de chacun

Cela permet de limiter le risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral, de diabète de type 2, de cancer du côlon et d’ostéoporose, de maintenir ou accroître la force, la souplesse, l’endurance et la densité osseuse, de réduire le risque de chute chez les personnes âgées, d'améliorer la santé mentale et l’humeur, de soulager les symptômes de la dépression et de l’anxiété, de favoriser les aptitudes relationnelles et l’estime de soi, mais aussi de contribuer à un poids optimal, réduire la graisse corporelle et accroître la masse musculaire.